Facebook Twitter Favorites

Fontaines, hôtels et secrets d’Aix en Provence

hotel aix en provenceConnaissez-vous les secrets du Cours Mirabeau, ce lieu emblématique d’Aix en Provence ? Ville préférée des français, mais également destination favorite des touristes étrangers, il n’est que de se promener dans la ville et de compter les groupes de toutes langues, appareil photo au poing…
Qui parmi vous sait que le Cours Mirabeau est de création somme toute assez récente ? Et que comme le quartier Mazarin dont il forme l’une des limites, il a été conçu de façon volontariste ?

Petite histoire (abrégée) de ce lieu mythique…

Au commencement, le Cours Mirabeau était un mur, une partie du rempart qui entourait la ville. Entre 1650 et 1665, le rempart est abattu et  remplacé par un « cours à carrosses ». Lieu de parade réservé à la noblesse, on ne s’y montre que dans son carrosse en prenant grand soin de ne pas se mêler à la populace…

Les hôtels particuliers du Cours Mirabeau et du Quartier Mazarin

Le quartier Mazarin, premier « lotissement » de l’histoire est construit en un temps record ce qui lui donne l’unité de style qui le rend si remarquable. La noblesse provençale rivalise d’ambition dans la construction de ses hôtels particuliers. Citons l‘hôtel de Caumont qui abrite (pour l’instant) le Conservatoire de Musique, l‘hôtel de Boisgelin et sa promenade sur-élevée … et tant d’autres !

Le Cours Mirabeau n’est pas en reste d’hôtels particuliers : admirez les Atlantes de l‘hôtel Maurel de Ponteves qui abrite le tribunal de commerce, l’hôtel du Poët dont vous chercherez en vain le numéro, ou l’hôtel Arbaud-Jouques.

Les trouverez-vous tous ?

Jalousement gardés, ces hôtels ne sont pas souvent accessibles. Pourtant, une de ces demeures historique vous est ouverte :  un hôtel à Aix en Provence en plein coeur du Cours Mirabeau, vous propose ses 11 chambres au décor authentique et raffiné, ainsi que son restaurant en terrasse. Plongez dans le passé si riche d’Aix en Provence et partez à la découverte de la tradition provençale d’accueil !

La Rotonde et les fontaines d’Aix en Provence

A la fin du XVII° siècle, la Rotonde n’existe pas : un nouveau rempart ferme le quartier Mazarin et le Cours Mirabeau. A cet endroit sera érigée en
1696 la Fontaine des Chevaux Marins  lorsque cette partie de rempart sera abattue à son tour, remplacée par un balcon ouvrant sur la campagne aixoise, 10 mètres en contrebas. Un siècle plus
tard, en 1782, cette fontaine est démolie, et la place de la Rotonde est créée, permettant un accès plus facile aux routes d’Avignon et de Marseille.
Trois autres fontaines ornent alors le Cours : Fontaine des Neuf CanonsFontaine Moussue, et Fontaine de la Pyramide, aujourd’hui remplacée par la fontaine du Roi René.
En 1748, le conseil de ville décrète que seuls des cafés pourront être établis sur le Cours Mirabeau et nulle autre boutique d’artisan. Les cafés en profitent donc pour s’installer sur la partie nord du cours où ils sont toujours situés. Ce n’est qu’au XIX° siècle que d’autres commerces prendront possession des rez-de chaussée des hôtels du Cours Mirabeau.

Désormais, les évolutions seront plus progressives : pavage de la voie, apparition ephémère d’un tramway, installation de l’éclairage public.

Signalons que ce n’est qu’en 1876 que le cours prendra son nom de Mirabeau. Jusque là, c’était « Le Cours » tout simplement, lou cous en provençal.

Les commentaires sont fermés.

Flickr Stream